Rechercher

Comment gérer au mieux notre vie?

"Ma vie va à vau l'eau! Pourquoi? Parce que je n'arrive pas à la gérer! Des éléments y entrent et en sortent, me perturbent, sans que je puisse agir pour la faire aller là où je veux qu'elle aille.

Pourquoi à votre avis?"

-Que pensez-vous de la discipline personnelle, du travail sur soi?

Je ne sais pas, qu'est-ce que c'est?

-La langue d'abord. Vous arrivez à la gérer?

C'est à dire?

-Et bien figurez-vous que l'A.Jacques disait que la langue était un petit instrument capable de construire et/ou de détruire une vie. Ce que nous disons, tue parfois bien plus que ce que nous faisons. Cela veut dire que surveiller les élans de notre langue, notre parole est essentiel dans le travail de discipline quotidienne. Et la discipline quotidienne personnelle est le chemin que l'on emprunte pour construire une vie qui nous convienne. Silence, non-agir, un peu de solitude sont nécessaires pour sentir notre impétuosité intérieure, notre insécurité intérieure qui nous amène parfois à dire plus qu'il n'en faudrait.



Puis il y a les oreilles, ce que nous écoutons et qui entre en nous peut nous faire dériver de notre voie. Combien de temps prenez-vous avant d'accorder du crédit à une parole, à un discours, notamment lorsqu'il est vu à la télé? A qui accordez-vous votre confiance?

Notre société souffre du "vu à la télé". Avec les téléréalité on nous a fait croire que du jour au lendemain, grâce à l'exposition de notre intime, nous pouvions devenir célèbres. Pourquoi avons-nous besoin d'être célèbres? est-ce parce qu'à 'intérieur de nous il y a un manque? Si nous n'écoutons notre propre parole, notre oreille s'orientera vers l'extérieur. Peut-être serait-il utile de débuter un dialogue intérieur? Le dialogue intérieur


Et voilà les pieds! Pourquoi les pieds sont-ils un des cinq centres vitaux du travail sur soi? Où tes pieds t'amènent-ils? Les pieds nous permettent de rester en équilibre debout, en marche où pendant la course. Il supporte le poids du corps et amortit les chocs au contact du sol. Les pieds sont l'un des organes les plus importants de notre corps. Le pied est la représentation miniaturisée du corps humain. Avec le progrès nos pieds se sont déconnectées de leur environnement naturel: la terra, l'air, la température... Ils sont , à cause de nos civilisations, confinés à l’intérieur de nos chaussures, de nos bottes. La chaussure est devenu l’environnement avec lequel notre pied est en contact. Par conséquent les messages que le système nerveux du pied envoie au cerveau sont ceux de son environnement étriqué, ceux de la chaussure, du cuir, de la forme de l'espace confiné. Peu à peu notre cerveau comprend que notre espace est réduit et qu'il nous faut nous adapter à cet espace confiné, notre monde devient de plus en plus petit et notre esprit également. Nous nous appauvrissons et notre vie aussi. Il est donc primordial de chausser des chaussures confortables de qualité, équipées par des semelles de bonne qualité, qui respectent l’anatomie de notre pied et aussi souvent que possible marcher pieds nus. Nous éviterons ainsi de transmettre les mauvaises informations à notre cerveau qui auront pour conséquences de nombreux déséquilibres.



Ah, les mains, que d'histoires j'aurais à vous raconter sur nos mains. Notre vie nous la façonnons avec nos mains, il semblerait que la création du monde s'est faite ainsi, par un potier. Tout ce que vous créez, ou faites dans la vie passe par vos mains et elle reste l'outil de transformation le plus efficace pour écrire un plan de vie, dessiner les contours de votre projet, saluer un nouveau venu, ou dire adieu. Même les travaux les plus intellectuelles font appel à cet instrument à un moment ou à un autre. Les mains indiquent également notre nervosité, notre gêne, notre insécurité ou nos joies... et ces émotions sont captées par nos interlocuteurs qui en retour vont agir en fonction de ce qu'ils auront compris de votre situations psychique et émotionnelle. grâce à la gestion que nous avons de nos gestes nous construisons aussi nos relations et l'orientons peu ou prou.

Les autres organes sont bien sûr importants, mais si nous arrivons déjà à gérer ceux-ci, nous aurons fait un grand pas dans le travail sur nous. Les engagement se font généralement avec les mains. Attention, à qui donnez-vous votre main?

Et pour terminer, observez vos pensées. Si ce que nous disent les scientifiques est juste, nous produisons environ 60.000 pensées quotidiennes dont 95% sont répétitives, en boucle fermée.

80% sont négatives (car elles visent à anticiper pour assurer le besoin de sécurité), donc susceptibles de déclencher de l’adrénaline, ou du cortisol hormone de la peur et de la fuite mais à laquelle notre corps s'habitue et en redemande en déclenchant encore plus de pensées négatives.

Ce combiné, pensées négatives plus adrénaline va peu à peu développer des troubles anxieux, voire dépressifs et faire de votre vie un chaos. Il s'agit donc de surveiller ses pensées et de mettre en oeuvre des outils qui permettent au cerveau de suivre une cure de désintoxication. "Celui qui contrôle ses pensées, contrôle sa vie". La pensée positive, huuummmm..., je n'y crois pas trop, ça marche deux minutes puis ... ça revient. Mais le dialogue intérieur qui vise à rassurer vos inconscients inquiets, oui! Comme toute chose, cela demande de l'investissement, de l'engagement et de la détermination, de la constance aussi et de la repetition mais les résultats seront là.

Le travail sur nous-mêmes, nous permet

de passer de ça


à ça




3 vues

64 RUE DE BEAUCHAMP

95 150 TAVERNY

VAL D'OISE

06 26 72 43 03
saodoyen@gmail.com

Informations

Création du site web par Lacky | Agence Web | www.lacky.fr

Propriété du site web : Maria Sao Doyen - Tous droits réservés

  • Noir LinkedIn Icône